Pensionnat Niwa ♥

Bienvenue au Pensionnat Niwa.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiction Harry Potter Titre " Albus Potter et le Dragon d'or"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nao Tsubasa
Ami des bêtes
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 23
Localisation : Sous sa couette

Info utiles du perso
Situation: Célibataire
Orientation sexuelle: Homosexuel
Relations :

MessageSujet: Fiction Harry Potter Titre " Albus Potter et le Dragon d'or"   Mer 1 Déc - 20:33

SPOILER DU TOME 7, POUR CEUX (ça doit être rare maintenant) QUI NE CONNAISSE PAS LA FIN ! NE LISEZ PAS CETTE FICTION, VOUS ETES AVERTI !


Cette Fiction est du Yaoi et retrace les Aventure de Albus. Je ne vous garantis pas des relations sexuelles de suite, il va falloir s’armés de patience en revanches, je vous promets une aventure palpitante, ou pour d’autre ennuyante, homophobe passé votre chemin !

Ce ne sont pas mes personnages, sauf Tsubasa Hikari
Je vous laisse découvrir les couples, note : Je vous présentes les enfants des Héros, les Héros ne ferons que brèves apparitions, ceci est une suite sortie tout droit de mon esprit déganté ! Tout recommence alors à partir de cette phrase :


Il y avait dix-neuf ans que la cicatrice de Harry avait cessé de lui faire mal. Tout était bien.
….



Tout aurait pu se finir sur ces quelques mots. Simple mais puissant. Mais c’était sans compter qu’une nouvelle histoire pouvait encore être forgée. Il vous suffit juste de regarder ce jeune garçon, ressemblant fort au survivant. Ce jeune Albus qui tentait de trouver son chemin dans les couloirs du Poudlard expresse. Au milieu de cette foule de jeunes existé. Dans le souffles et les rires de chacun. La distance entre lui et ses parents lui semblait déjà que trop loin. Il regardait atour de lui. La majorité des élèves avait déjà leur tenue de cours, de longue et belle robes pour certains, des plus abîmés pour d’autres. La joie de découvrir Poudlard ce presser encore plus en lui.

Soudain il sentait alors une présence le bouscula un peut.

Rose : Aller cesse de rêvassé, on ne va plus avoir de compartiment libre !

Sans le savoir, le jeune garçon retracé le chemin de son père.
Il accéléra alors le pas. Les deux jeunes enfants, peinés à se trouver une place de libre et plus le temps passé, plus ils se demandaient s'ils m’allaient pas passer le reste du trajet debout. Tout en continuant leur marche interminable, Les yeux curieux du jeun Albus distinguaient un jeune garçon aux cheveux violet, sa chevelure virait alors au rose puis au jaune puis une nouvelle fois au bleu, elle changeait ainsi plusieurs fois de suite de couleur, reflétant presque un l’arc-en-ciel, ses camarades semblaient s’amuser de ce petit tour.

Albus souriait. Pas qu’il ne soit pas habitué à la magie, mais cela le fasciné toujours, ce fut une nouvelle fois Rose qui le poussa avec plus d’énergie. La petite fille ouvrit alors la porte un compartiment brusquement. Ici ne se trouvais qu’un jeune homme d’environ leur âge, il lisait et ne semblait pas déstabilisé par fracas de la poigne de la rouquine. Malgré la présence de l’intrus, un soulagement ce dessiné enfin sur le visage des deux gamins. Ils entrèrent timidement.

Albus : La place est'elle libre ? Fis le brun hésitant.

Le jeune garçon releva lentement sa tête, comme sorti de son petit monde à lui. Il avait de beau cheveux longs est lisse, attaché en queue de cheval aussi noir que l’ébène aurait pus l’être, quelques mèches lui tombaient sur la froideur de son visage. Albus ne le voyait pas vraiment, la pièces était moyennement éclairée. Il distinguait avec beaucoup de peine les yeux de l'inconnu, il pouvait juste en déduire qu'ils étaient assez sombres.

Mais en se rapprochant de celui-ci, Albus pouvais remarquer qu’ils avaient une couleur ocre brillantes, avec un iris allongés comme celui des chats. Trop surprenant, même pour un sorcier. Il devait y avoir quelque chose d’autre ? Pourtant il ne semblait pas si différent de lui. En revenant à penser que les moldus n’étaient eux même pas si différents des sorciers. Cette pensait était stoppé par une voie calme et clair.

- Vous pouvait rester ! Je suis seul depuis tout à l’heure, je crois que mes yeux semblent avoir un certains effets sur les gens ici…

Rose affichait un sourire avant de s'asseoir avec joie sur une des banquettes vieillis . Le brun lui semblait soulagé que ce mystérieux inconnu face une référence sur " ses yeux" . Certes c'était un sujet qui le tracasser, comment pouvait'on avoir un regard aussi animal ? Il allait lui demander plus d’explications sur cette anomalie étrange, quand la petite fille ouvrir la bouche…

- Mman parle souvent de créatures Hybridiques, comme les loups garou, les vampires. Elle dit qu’ils ont des pouvoirs spéciaux…Je crois qu’il existe même des Veela…Une sorte de sirène vampire…

Pour sur, elle ressemblait à sa mère, un vrai petit livre vivant. Mais le jeune garçon afficha juste un sourire amuser. Albus pu alors mieux décrire les contours de son visage. Malgré son aire si froid, il avait des trais fin, avec une couleur de peau nacré, c’était peut être un vampire après tout. Le jeune eu un frisson au son de la voie toujours aussi calme qui répondait à son amie…

- Oh je ne suis rien de tel, mais je dois admettre que je suis un peut différent, mais je pense que ce n’est pas vraiment intéressant de le savoir si ?

Albus : Et bien en faite si… mais…

Il fut interrompu par la porte du compartiment, elle s’ouvrait encore, mais cette fois, avec plus de douceur. Une vielle dame vint à eux, un chariot gorgés de friandises en tout genres.

- Vous voulez quelque chose les enfants ?

Albus avait toujours eu un penchant pour les Dragées surprise de Bertie Crochue. Malgré que son frère l’es traumatisé le jour ou il à eu le malheur de tombait sur un qui avait le goût de poubelle. Oui aussi dingue que cela puisse parâtre c'est bien à cause de ce traumatisme qu'il à adoré c'est fichus bonbon, Il prit tout de même un paquet, la petite fille elle, ronchonnait à manger des sucreries. Albus se tournait alors vers son camarade mystérieux.

- Tu veux quelque chose ? - Trop heureux de se faire un premier ami-

Le jeune homme sombre se redressa pour la premier fois depuis leur arrivé, il semblait plus grand que lui, presque de la taille de son frère qui avait bien un an de plus. Une fois qu'il fut arrivé à sa hauteur, Albus lui présenta les douceurs. Chocogrenouille, Patacitrouille, des baguettes magiques à la réglisse, il y avait même une toute nouveauté, que Albus n’avais pas encore aperçus, des vif d’or Praliné au coeur de Gingembre .

- Je vais prendre un Chocogrenouille alors - Dit le jeune homme sombre-

Albus fis un geste de la tête, et après avoir payés les neuf Mornilles, il revint s’assoir prêt de Rose, qui exprimait une drôle de moue. Elle n’aimer pas trop les friandises, peut être que cela venait de sa mère ? Ou pas… ? Le fils du survivant ne se posé plus trop de questions, même plus sur le sujet du garçon aux yeux de chat. Il se contenta de croquer dans un des petits bonbons, avant de faire la grimasse…

- MINCE !...Crotte de nez…

Rose eu un petit rire amusé, l’inconnu quand à lui sortis une drôle de carte de son paquet, il la regardait tout en croquant dans la tête de sa grenouille au chocolat. Le jeune homme semblait intrigué par l’image qui se dresser devant lui. Il dit :

- Harry…Potter ?

Albus en eu un petit sursaut, il ne s’attendait pas à ce que la carte représente son père.

- Oh ! C’est ton père Albus ! - S’entrains la petite fille avant d’aller voir la carte qui représenter effectivement le survivant, il sourirait avant de disparaitre de la carte. Le mystérieux redressa la tête vers le fils.

- Vraiment ? Le survivant est ton père !...Le monde est ma fois petit, je ne pensais pas rencontrer son fils ici.

La petite semblait surprise de cette affirmation elle lui rétorqua, avant même que Albus n’est eu le temps de répondre quoi que ce soit.

- Tu devrais le savoir non ? Son père était déjà à Poudlard, il est bien normal que ses fils y aillent aussi !

Albus lui donna un petite cou de coude, il ne voulait pas présenter son frère tout de suite, il avait peur que celui-ci ne lui confirme que son camarade était bien un vrai suceur de sang et il se voyait déjà répondre :

« non ce n’est pas un vampire James Potter… »

L’inconnu rangea la carte avant de parler avec sa voie tout aussi calme et d’un semblant de froideur, qui fit frissonnais les deux enfants par la même occasion.

- Je ne suis pas sûr de bien connaitre cette école, je ne viens pas de ce pays, je suis japonais…

Il y eu comme un blanc dans le compartiment, on ne pouvait qu'entendre le bruit du Poudlard expresse qui s’en allait à toute vitesse sur le chemin de l’école, le vent s’abattait avec fracas sur les parois de la vitre qui commençais à ce gelée. La nuit n’allait pas tarder à tomber; on ne distingué presque plus l'horizon. C’est alors que Rose ce décida alors à couper le silence qui rongés Albus de toute ses entrailles, après tout venir de si loin n’était pas…si effrayant ? Mas tout de même étrange.

- Mais alors tu as utilisé un sort de langue pour pouvoir nous parler en toute facilitée ?

Et le mystérieux répondit :

- Non…Je parle couramment plusieurs langue avec facilitée, l’anglais n’est pas chose dure - Dit’ il en affichant un sourire – Ah ! Je ne me suis pas présenté...Veuillez m’en excuser, je me nomme Tsubasa Hikari…

Les deux jeune se regardèrent, vraisemblablement pas habitués à entendre se genre de nom ici, même si le jeune garçon se disait, que de s’appelais Albus Severus Potter était pas chose courante…Il n'aimé pas son nom, mais encore moins ses prénom, dix fois trop lourd à porter, déjà que Potter c'était pas chose facile. Mais en plus avoir deux prénom, oui car un ne suffisait pas, de deux personne ayant sacrifié ou presque leur vie pour son père... Il le vivait assez mal, même si dans un sans, son père l'avais fait pour leur rendre un certain hommage...Mais pourquoi Albus...De plus c'était l'anciens directeur ce cette école ?... il se secoua la tête pour se sortir de cette pensée affolante.

Le mystérieux repris sa parade :

- Je vous l’es dis, je viens du Japon, les sorciers sont quelque peut différents la bas, ils aiment se rattachaient aux traditions, les noms en en fond partis, le miens Hikari veux dire lumière…

Le silence retomba alors, Rose s’était présenter brièvement, elle semblait un peut perplexe et ne savais quoi dire sur le sujet, pour une fois le livre en elle ne s’ouvrait pas. Albus quand à lui semblait regarder dehors, le ciel s’assombrissait de plus en plus, laissant place à un soleil de septembres bien orangés, il se cachés derrière les arbres qui perdait leur feuilles brunies et semblait taquinais le regard du brun, avant de disparaitre totalement. Il pouvait alors voir les yeux ocre du jeune mystérieux brillaient de mille feux dans la sombreur du compartiment, il les regardait sans cesse, il ne pouvait s’en détacher comme hypnotisé par celui-ci. Tsubasa ne semblait pas déstabilisé par le regard insistant du jeune garçon.

D’ailleurs il s’était remis à lire. Justement ce livre intriguait Albus…Les pages ne tournaient pas, puis il n’avait jamais vu de tel livre, même dans une librairie moldus…il voulait poser la question lorsque la porte du compartiment s’ouvrir pour la énième fois. Et le brun eu un vrai haut le cœur en voyant son frère, celui-ci souriait satisfait d’avoir retrouvé son martyre…

- Enfin tu es la, j’ai crus que l’on t’avait oublié sur le quai !

Le jeune homme se stoppa en voyant le japonais lire son libre, ses yeux avait encore une fois pas passé inaperçu ! Il eu un rictus et se posa lourdement à coté de son frangins avant de l’entourer des son bras.

- Je ne savais pas que tu avais déjà sympathisé avec l’ennemi ? Un Serpentard, ses yeux de serpent ne le trompe pas, je vais finir par croire que tu veux vraiment y aller…

Albus se dégagea rapidement de l’étreinte de son crétin de frère avant de lui dire qu’il n’irait surement pas là bas. James, voulais rétorquer une nouvelle vannes mais, une voie froide le fis s’arrêter…Tusbasa venais de parler son ton avait bien changés, plus froid, plus sec…:

- Serpentend…Serpentard, même au japon je ne connais que ce nom, je ne sais même pas pourquoi, mais la maison de l’élue n’est elle-même pas autant prononçait…Peut être même que le nom de l’élue lui-même n’est pas aussi réclamé…

James eu un mouvement brusque en entendant les diffamations de l’inconnu, il y avait déjà sortis sa baguette, il y avait une chose qu’il ne pouvait pas supporter, c’était que l’on s’attaque à son père et au nom de sa famille. Albus tenta de le raisonner, de même que Rose, en vain. De plus l’impassibilité de ce con, ne pouvais que plus atténuer la colère de l’ainé.

- Jame calme toi il n’est pas à Serpentard, enfin je crois ! On à pas le droit d’utiliser la magie !

- Tais toi donc ! Il à insulté notre père ! – dit’il en repoussant le jeune homme, et pointant sa baguette rapidement vers Tsubasa.

Rose semblait bien déstabilisée par tant de colère, Albus n’eu pas le temps de réagir, James avait déjà lançait un sort :

- Ex…

Mais il n’en fut rien, le train venais de se stoppé violement, dans un grincement qui parut duré une éternité, James tomba en arrière s’écrasant sur les deux jeunes sorciers…Tsubasa quand à lui, bascula en avant. Le train fut vite plongeait dans l’obscurité total, on pouvait entendre les cris et les affolements des enfants effrayés dans les compartiments voisin. Albus quoi que sonné chercher à savoir dans quel position il se trouvait, dans le noir ce n’est pas une tâche facile. Il sentait la tête de Rose contre son épaule, elle gémissait de douleur. Le poids de James semblait surement l’écraser. Albus pouvait voir une silhouette grande et dresser devant lui surement Tsubasa. Ses yeux le trompaient encore. Comme deux billes de feux, les orbites brillaient dans la nuit. Il rester la, droit et figé devant la fenêtre, lorsqu’un grondement sourd se rapprocha de plus en plus du wagon…

- Ils arrivent…- Dit machinalement le jeune homme, toujours aussi droit-

- Qui…Qui arrive ? – Demanda plaintivement le jeune Albus, qui ne pensait pas que sa première année serais aussi mouvementé. Il sentait qu’on le redressait vivement, encore cet inconnu, il plongea alors dans les yeux doré de son camarades, qui lui répondait :

- Des créatures aillées…je crois bien… Le ministère ne veut effrayer personne avec ces créatures Hybridiques rebelles, tout sera clos avant le mois prochains selon eux…

- Des créatures aillées ? - dit alors le garçon sans trop comprendre –

- Dragons ? - siffla Rose toujours coincé sous le corps évanouis de James, elle semblait chercher d’où provenait les voix de ces amis, mais tout été si sombre, que l’angoisse l’entravait un peu.

Le mystérieux semblait se tournais encore une fois vers la fenêtre on pouvait entendre encore ce son sourd et puissant, le train tremblait maintenant, l’angoisse était a son comble, personne ne parler, la respiration sifflante de Rosie tapper sérieusement sur les nerfs d’Albus. Il s’en voulait un peut de ne pas avoir la dégourdie de son frère, il aurait aimé avoir moins peur…Que son corps ne tremble pas autant. Se fus bien plus dure lorsqu’il aperçu enfin des ombres gigantesques dans le reflet de la paie n’ombre. Il dit d’une voie tremblante…

- Que vont’ il faire ? Comment sais tu que…

- Mon père est concernais, il travail au ministère des sorciers du japon, concernant les protections des liens des dragons sacrées, dans mon pays les dragons sons la sagesse et l’emblème même de nos maisons, tout comme les vôtres on un emblème j’ai crus comprendre ?…Depuis toujours nous Japonais considérons les dragons comme des frères des amis. Mais depuis peu…Les sorciers d’Europe on voulu mettre la main sur un des dragons sacrés du japon, depuis une guerre commence à naître en les Dragons furieux et les sorciers avident de pouvoir…Pour cela que mon père est venu ici pour en parler aux sorcier concernaient.

Rose une un hoquet de terreur, elle le pouvait, se sortir d’une guerre pas plus vielle de dix neuf ans, pour en tomber dans une autre ? Comment cela est’ il possible ? Albus était sous le choc, les hurlements sombres et féroces semblaient s’en aller petit à petit, pour son plus grand soulagement…Il demanda :

- Un dragon sacré ? Mais je pensais que les dragons étaient que des créatures magiques sans grande consciences ? Mais…Allant jusqu'à déclarer la guerre...?

Le brun aux yeux de feu se remis assis sur son siège, ne sachant pourquoi Albus n'insistait pas, soupirant de soulagement encore une fois, il pensait que le danger était passé pour de bon. Mais Tsubasa repris alors :

- Il existe plusieurs races de dragons, comme de sorciers ou de moldus, pour cette fois je crois bien qu’il s’agissait que d’un avertissement…

Albus aida Rose à se sortir du corps de James toujours aussi endormis, avant de se rassoir face à son collègue qui avait repris sa lecture. Que pouvait bien contenir se livres à la fin ? Ce type est taré de plus, il réussi donc à lire dans le noir ? Sa suggestion fut contrariée par le retour des lumières. Les gens semblaient alors se calmaient autour d’eux. Tsubasa n’avait pas reparlé, alors que le train redémarrer pour le plus grand soulagement de tout le monde. Albus coupa alors à son tour le silence de la pièce :

- Tu viens de formuler que ton père travail au ministère, pourtant moi je ne sais rien des dragons rebelles, même père me l’aurais dit, sans parler de James... Pourquoi nous cacherais-t-on donc un tel danger ?

- Car un certains sorcier, viens de mourir il y a dix neuf ans, et que les morts et les personnes disparus pèse encore sur le monde, car la peur et la crainte fond trembler l’ensemble des autres personnes sur terre…Crois tu que si le gouvernement moldus ou même Sorcier irais crier sur les toits que la guerre peut encore éclater…Cela calmerais les mœurs ?

Il y eu comme un blanc dans la pièce, Rose qui pourtant gardait la tête froide se contenta de dire d’une voie plus ou moins assurer…

- Mais ce qu’il vient de se passer ? Ils vont bien finir par le dire non ? Ou même de le savoir ?

Le jeune homme de répondit en rien, cela voulais sans doute dire que l’affaire serais étouffait sans doute comme la plus part des affaires que le Ministère ne voulais dire en rien à la population, Albus pensait savoir, car depuis toujours cela était ainsi…

Le silence perdura presque tout le long du reste du voyages, James dormais encore et semblait à présent ronfler. Tsubasa lisait toujours encore et encore la même page de son libre, et cela ne pouvais que stresser d’avantage Albus, il se prêta alors son attention sur Rose, qui sortais fièrement sa baguettes magique, il fini par lui dire sans un petite sourire soulager de passer à autre chose :

- Ta baguette ! Alors dit moi elle est faite de quoi ?

La petite fille dit d’une voie enjouée alors :

- Bois de Châtaigné, extrait de crin de licornes ! 25.3 Centimètre !

La petite fille semblait si fier que Albus eu un sourire plus ou moins détendue, avant de sortir sa propre baguettes, il semblait heureux de la tenir enfin dans ses doigts, mais il lui presser encore plus de l’utiliser.

- Bois de houx – ce qui lui rappelais son père- cheveux de Veela…- ce qui le laisser perplexe- 27 centimètre…

Rose la regardait avec envi, les cheveux de Veela devais en être la cause, James avais bien rit se jour la, il disait sans cesse que la baguette était devenue sa fiancée. Mais il l’aimer beaucoup, et la chérissait comme une amie, après tout c’était la baguette qui choisissait son sorcier ! Il se tourna alors vers son camarade concentré sur sa lecture.

- Et toi Tsubasa ? Tu nous la montre ?

Le jeune homme souriait encore, sa devais vraiment malsain selon Albus. Après avoir rangé son livre, il la sortit alors de sa cape de sorcier, une jolie baguette noir, avec des gravures argentés ornés sur l’extrémité du manche. Du Japonais ? Se disais alors Albus ? Rosie s’amuser à vouloir le déchiffrer.

- Bois de cerisier, et moustache de dragon….29 centimère et demi…

Les deux jeunes rester un peut surpris, ils ne connaissaient pas ce genre de baguette du moins pas celle-ici, bien que Rosie était persuader que toutes les baguettes de tout pays étaient connue des sorciers. Albus le regarda intrigué, mais le plus flagrant été sans doute cette écriture gravée sur la baguette…Il semblait, non il ce persuader de pouvoir comprendre et lire… Comme si les lettres se formés devant lui pour lui faciliter la tâche ? Il lu alors quelque mots...« A jamais… pour le Dragon d’or »

- Ne faite donc pas ses tête la pas si étonnais, ces des modèles typique du japon de l’envers, mon père en à une tout aussi peut banal, bois d’oranger, extrait de larmes de shikigamis…

Albus ne voulais certainement pas faire de cours d’histoire de magie du japon, il était plus troublait par les inscriptions, il se demandé même si on lui avait pas jeté un sort de confusion, il arriver parfaitement à lire, les signes qu’il n’avait jamais vu alors de sa vie…

- Dragon d’or ?....C’est quoi ?

- Comment ?! -…Jamais sa voie n’avais était aussi glaciale !

- Je…hummm enfin c’est que c’est écr…

Le fils du survivant n’avais pas pu en dire plus le train venais enfin de se stopper à la destination tant espérer. Albus s’empressa de se redresser pour voir le château inespéré, c’était encore mieux que ce que lui disais ses parents….Il en avais oublié sa question, mais Tusabasa lui n'en avais perdu miette, il dévisageait le jeune homme, un semblable d’inquiétude dans ses yeux, il se demandait certainement quand et comment relançais le sujet de cette conversation ?

Rose : Waaa ! J’ai hâte de renter dedans, on va enfin faire la viré dans les barques, dit j’espère que ton frère ne disais pas la vérité, une fille et tombait l’an dernier, il parait qu’elle s’est noyé…

Albus avais déglutis difficilement, il essaya de réveillé son frère lorsque la porte s’ouvrir encore une fois, Albus se demander si le mot « frapper avant d’entrer » exister ici. Lorsque son regard tomba sur le jeune homme d’une effroyable beauté, il crue voir un ange. En effet ce garçon avait tout pour être charment, et devais être courtisait par un grand nombre de filles. Ses lèvres fines et rosé, ses cheveux long et argentés, sans parler de ses yeux doux et chaleureux d’un bleue outre mère à s’en noyez dedans. La petite Rose semblait encore plus charmé, elle dit tout bas…

- C’est un Veela…Il est vraiment resplendissant, je comprends pourquoi on ne peut résister à leur charme…ils sont si merveilleux, tu ne trouve pas ?

Malgré qu’il soit un homme lui aussi, il ne pouvait le nié, il été encore plus beau que la plus belle fille des revus de sont frère James qu’il caché à sa mère depuis le début d’années dernière…L’homme qui devais avoir le même âge que James vint vers les jeunes…

- Bon sang vous me laver tuer, ou il s’est juste évanouis après l’incident de tout à l’heure….

Albus revins à la réalité et reconnue aussitôt Angélus Amritsar, un Veela pure certes, mais aussi une des meilleurs amis de deuxième année de sont frère James. Le jeune homme secouas l’évanouis, avants de soupirer et de sortir sa baguette. Et fis apparaitre un gobelet en plastique avant de dire :

- Aquamenti !


Pour sur après avoir déversait le liquide d’eau sur le visage de son frère. Celui-ci fit un bon avant de crier sur le jeune Veela très amuser. James remis sa cape en ordre avant de se tenir la tête en grommelant. Il vit alors que Albus le regarder d’un aire amuser…

- Te marre pas Albus, que c’est ‘il passé ?

- Tu es tombais dans les potirons, le train à eu quelque ennuis, tu à dormis tout le long du voyages…

Il soupira de mécontentement, son regard se posa alors sur Tsubasa, qui semblait être prêt à sortir de son compartiment, sa rage n’était pas passé, mais maintenant qu’il été arriver et que son camarade Veela le tirer pour aller chercher ses affaires. Il devrait remettre sa revanche à plus tard…Il se contenta de dire a sont frère…

- Bon courage avec le Choixpeau, je serais ravis d’envoyais la lettre à papa et maman si tu ais à Serpentard…

Albus voulu répliquais mais le jeune idiot était déjà sortis, grelottant dans sa cape. Il ne pu que soupirais avant de sortir du train avec ses amis et d’arriver sur les quais…Il entendit alors la voix de Tsubasa…

- Tu angoisse facilement juste pour un titre, je pense comprendre qu’il s’agisse des maisons ou les sorciers sont plaçaient selon leur capacités ?

Albus du prendre sur lui pour ne pas paraitre désagréable il dit juste d’une voie énervées, cela pouvais se comprendre après tout ce que son frère avais pu lui dire

- Je ne peux pas y aller, car…car je ne veux pas décevoir mon père et ma famille…

- En quoi une maison, une chambre ou une classe pouvoir avoir un déshonneur pour toi et ta famille ?

Albus se mis à sourire tristement…

- Car cette maison est tachée de sang….

Il y eu un long silence






Rosi encouragea alors Albus à monter dans les barques, pas très rassurer après son histoire de noyades…Tsubasa se mis avec eux, et la barque se mis à avançais toute seule, on pouvait alors voir le château imposant se dresser devant les centaines de yeux émerveillaient, le ciel offrait ses étoiles ce qui rendait encore plus éblouissant le château. Tsubasa dit alors d’une voie douce qui ne lui semblait pas…

- Notre école était moins imposante, elle semblait perdu dans la forêt au milieu de millier de cerisier, pourtant parmi tout c’est cerisier un seul ne fleurissait jamais, ce cerisier était prêt de la chambres de Byakko.

Albus tourna alors sa tête vers lui perplexe, , il rester encore la traversée à faire, et sans doute écouter le jeune homme servirais à faire passé le temps encore plus vite. Il se mirent alors à m'écouter. Rose fut la première à dire :

- De quoi il s’agit Tsubasa… ?

- Nos chambres, Byakko, Suzaku, Genbu et Seiryu …Des divinités…Pas des fondateurs comme vous ici.

Il reprit et les jeunes écoutés avidement :

- Byakko était l’un des plus puissants, et il voulait le faire savoir le jour ou un Humain Sorcier le défia. Le Sorcier lui avait assuré qu’il pouvait donner vie à une beauté qui le dépasserait de tout au point. Byakko ne le crus pas. C’est alors que Le Sorcier créa avec sa magie un arbre magnifique, qui pouvait fleurir toute l’année, même l’hiver ne pouvais atteindre ses fleures rosées. Fou de rage Byakko voulu le punir de son affront, Il tua alors cet homme au pied même du belle arbre qu’il avait conçu. Celui-ci perdit alors toute sa splendeur de par le sang de l’homme qui l’avait fait naitre. Non seulement cet arbre péris, mais les autres chacun leur tour moururent aussi. Byakko ne voulu jamais voir son erreur. C’est alors que Suzaku apparut, sous la forme une belle jeune femme et de par sa douceur, elle planta une graine à terre. Sous la force de Genbu un nouvel arbre germé alors, pour finalement fleurir de ses fleurs roses. Les sorcier décidèrent de nommé Sakura. La légendes ne se transmis pas aux moldus, eux le nommèrent simplement cerisier. Mais à chaque fois que l’arbre se gorges alors de fleur, et bien Byakko se met à pleurer…Seiryu ne pouvait que sécher ses larmes et de de lui offrir un des fruit du bel arbres, un fruit qu'il avait lui même conçus pour consoler son ami...Ainsi est nais l'histoire des quartes divinité

Un silence parut trop grand, une bien belle histoire Rose paraissait triste, Mais Albus le coupa…

- Serpentard et trop fier pour avoir du regret, et trop sale pour culpabilisé. Enfin il n’est pas une divinité, c’est un monstre qui la fondé et qui à engendré des monstres…

Tsubasa souriait encore cela énervé le brun, il aurait eu envi de lui aplatir son point dans la gueule.

- Mais, le monstre est l’Homme non ? Quelque c’est choses qui nous rapproches des moldus, sorcier et moldus sont pareil …je veux dire, il on dans le même esprit « faire le mal pour le mal » …L’être humains est comme cela, quelque sois sa race…il détruit..

Il n’y avait pas de haine dans sa voie, pas de colère, juste de la nostalgie, Albus compris alors que tout deux ne venait pas du même monde. Bien que, ses explications soient pour le moins vrai…Il ne voulait pas y croire. Serpendard est un nom, Serpendard est maudit, mais peut être que…il avait raison, la haine engendre la haine. S’ouvrir à cela n’est pas bon du tout. En avoir peur c’est haïr Serpendard. Tout comme Byakko qui avait détruit le Cerisier par jalousie et colère… Cet arbre avait perdu de sa beauté, et était devenue une ombre. Il commençait à comprendre le sans de cette l’histoire…

Albus : je…

Rose : Oh mon dieu !! Quelqu’un est tombé dans l’eau !!!

Tous se tournèrent vers la forme qui se débattais avidement dans l’eau glacial, Et Albus cru reconnaitre le jeune garçon aperçus sur le quai tout à l’heure. Cet enfant a la tignasse blonde ! Il était dans l’eau, et semblait déjà disparaitre dans les profondeurs des ténèbres ! Une voie raisonna alors, Un enfants cria alors :

- C’est le fils des Malfoys !!! ...Il plonge déjà dans le bain !!!

Albus sembler trop connaître se nom, son père été sans doute son pire enemis, mais avec ce froid, le garçon n’allait pas tenir longtemps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiction Harry Potter Titre " Albus Potter et le Dragon d'or"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Albus Potter
» [A reprendre - Elève/Héritier] Albus Potter (Alex Evans) ~ 3e année à Serpentard
» Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis
» Albus Severus Potter [Gryffondor]
» [A reprendre - Elève/Héritier] Lily Potter (Elle Fanning) ~ 1e année à Gryffondor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Niwa ♥ :: ● Coin des membres ● :: Fanfictions-
Sauter vers: